Nouvelle Star Kabyle RAMI

ANSUF YISWEN

 

RAMI Mouloud une étoile qui monte

RAMI

Pour Toi Rami 

Moi qui n’ai pas ce don divin

De nous faire voir à ton image

Les crépuscules, les clairs matins

Je m’émerveille de tes voyages…

Avec la grâce de leurs couleurs

Et la lumière qui caresse

Ils nous emmènent en coup de cœur

A la beauté, à la tendresse…

Le geste pur et si gracieux

Guide nos pas au seuil du beau

Tout en frôlant le merveilleux!

Selon les traits de tes mots…

Merci à toi d’être un artiste

Et de laisser parler le vrai

Sans un détour, sans artifices

Dans : Non classé
Par rami2011
Le 22 juin, 2011
A 12:25
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

artmoco |
dialectique du corps |
Des pages de Gabriel Zimmer... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Arts Maïade
| christianlevalegant
| Montigny-Lengrain